France, Calais, Auvergne,Pyrénées,Bretagne

 

 

Franck FOUQUET

Cet ancien grand reporter, âgé de 49 ans,  a un parcours des plus atypiques. Il a tout d’abord embrassé une carrière juridique qu’il a bien vite quitté pour vivre sa passion pour le journalisme et la photographie.

Alternant régulièrement les reportages d’actualité et les sujets animaliers et environnementaux, Franck FOUQUET a vu ses photos publiées dans les magazines internationaux les plus prestigieux.

Une de ses photos d’actualité parue dans Time Magazine et Newsweek, illustrant la révolution libanaise anti-syrienne a reçu le prix de la Fondation Mac Arthur aux Etats-Unis.

 

"Echappées sauvages "

Cette exposition  fera voyager le visiteur à la découverte des meilleurs spots photos nature en France. C'est le résultat de deux ans de recherches. Après une année passée à répertorier, dénicher et sélectionner les plus beaux lieux qu’abrite la France, une autre année a été consacrée à les visiter pour s’imprégner de l’atmosphère qui règne lors de cette communion avec la Nature. Cela donne des milliers d'images dont l'exposition et le livre présentent un modeste échantillon.

De quoi donner des envies de grand air au plus casanier des visiteurs !

 
  • Facebook Social Icon
  • Facebook Social Icon
 
 
 

Matthieu Roubinet        "Lumières pyrénéennes"

« Originaire du sud-ouest, j'ai grandi à Pau (Pyrénées-Atlantiques) avec la vision omniprésente de la chaîne des Pyrénées barrant l'horizon sud. Fasciné dès l'enfance par ces montagnes aux multiples visages, j'ai développé à leur contact un véritable attachement pour la nature et les grands espaces.

L’avènement de la photographie numérique des années plus tard sera le déclic sinon un prétexte supplémentaire pour arpenter ces lieux enchanteurs aussi souvent que possible en quête d'images et d'ambiances toujours plus fortes pour témoigner de l'incroyable beauté des Pyrénées. »

Ronan Lambert

« Né en 1976 en Bretagne, mon premier contact avec la montagne remonte à l'enfance grâce à la littérature notamment Frison Roche avec « La Grande Crevasse ».Véritable fascination dans mon imaginaire d'enfant, je n'ai eu de cesse de parcourir la montagne dès mes 18 ans. La photographie de paysage est venue naturellement afin de partager la beauté que la nature nous offre et que j'ai la chance de pouvoir admirer. »

Lumières Pyrénéennes

Nous nous sommes rencontrés grâce aux réseaux sociaux il y a quelques années et depuis, nous avons de cesse de parcourir les Pyrénées à la quête de belles lumières. Nous avons pu monter cette exposition, après avoir été sélectionnés, à l'occasion du Festival de l'image à Cauterets en 2016. Cette exposition est le fruit de plus de 2 années de patience, de bivouacs, de moments intenses à la recherche de belles lumières dans ces Pyrénées que nous aimons tant.

 

 

Régis LE MOULLAC  "Au fil de l'eau en Bretagne"

Photographe amateur, Régis s’est découvert une passion pour la photographie de paysages en suivant une formation au CRIS de Pontivy.

Pas besoin de partir loin, il trouve largement son bonheur en terre bretonne dont il découvre les charmes au fur et à mesure de ses escapades. Il prépare bien ses sorties, météo, marées, heures de lever de soleil...fait des repérages pour être au bon endroit au bon moment. Mais il ne suffit pas d’être organisé pour faire de belles photos, il faut savoir être patient : la photographie, c’est l’art de savoir attendre. De la patience et de la persévérance, Régis n’en manque pas. Il n’hésite pas à marcher vers des lieux difficiles d’accès pour atteindre ses lieux d’observation « des lieux qui lui parlent, comme en Finistère nord avec les lumières et des paysages à couper le souffle ». Il rapporte de ses  « chasses » au bord de la mer ou en Bretagne intérieure des images qui font rêver et qui donnent des envies de se lever tôt pour profiter de ces moments magiques que nous offre la nature tout près de chez soi.

« Au fil de l’eau » est le titre de l’expo qu’il aura plaisir à partager avec le public du festival.

Dominique MOREL  "Flocons d'Aubrac"

Dominique aime partager sa passion de la photo et  anime les ateliers de l'association. Plutôt casanier de nature, il évoque son idée du voyage.

"Pour moi, le voyage débute dans la tête : en choisir d'abord la destination, puis en le préparant, en imaginant ensuite les photos que je pourrai réaliser pour au final les partager. Le voyage réside avant tout dans la façon d’appréhender ce qui nous entoure, que l’on soit près de chez soi ou à l’autre bout du monde… Certains m’ont d’ailleurs qualifié de photographe de « proximité », car je réalise ici en Morbihan la plupart de mes voyages !

Le voyage se poursuit lorsque d’une lumière, d’un angle, d’un détail, j’imagine, puis je compose mes images. J’affectionne les lumières dites difficiles (très hautes lumières comme lors de La Semaine du Golfe, pluie, brouillard…quant à la neige en Bretagne pas évident).

Je suis donc parti en Aubrac pour aller au-devant de la neige, du brouillard, du mauvais temps, pour du faire du beau là où la plupart d’entre nous ne voit que du « froid ».

Réaliser une photo, c’est mettre en forme ma vision de cet instant pour la partager tout en laissant l’imaginaire de chacun fonctionner…Je ne donne d’ailleurs pas de titre à mes photos pour vous laisser la liberté de vous y projeter, de rêver, d’avoir votre propre approche, de faire appel à vos souvenirs, afin que vos émotions soient pleinement vôtres et non influencées.

Le voyage photographique prend tout son sens lorsque, après avoir choisi, peaufiné, sublimé une photo, en avoir mûri le choix du papier, du format, du mat, brillant ou satiné, je vois naître ma photo, apparaissant millimètre par millimètre au sortir de l'imprimante … les photos prennent alors toute leur dimension car elles peuvent être partagées.

Reste alors à réaliser le chemin de fer en vue de l’exposition, comme l’invitation à voyager, à votre façon, au travers de mes photos".

Franck PERRIN et Pascale THORAVAL  Dans la Jungle de Calais

Tous deux sont membres du club photos de la MJC de Quintin (22) où ils se sont rencontrés autour de leurs passions communes : la photo et le voyage. La pratique de la photo, laissée un temps en sommeil pendant sa vie professionnelle, a permis à Franck de rebondir après un licenciement. Il crée sa propre entreprise et devient photographe professionnel. Depuis 2012, Pascale et Franck mettent l’Humain au centre de leurs reportages, qu’ils soient humanitaires ou sportifs…

Dans la Jungle de Calais

Cette exposition se détache de l’ensemble des sujets présentés au festival par le sujet et l’approche des auteurs. Curieux d’une réalité présentée à leurs yeux trop brièvement dans les médias, c'est à Calais que Pascale et Franck sont allés en novembre 2015 et janvier 2016 à la rencontre des migrants par l'intermédiaire d'une association d'aide aux migrants « l’auberge des migrants ». La série de photos qu’ils présentent  raconte le quotidien des hommes, femmes et enfants bloqués à Calais mais qui rêvent de passer en Angleterre. Un reportage très fort émotionnellement, riche de rencontres que les auteurs évoqueront au cours d’une conférence le dimanche après-midi.

Ils ont publié un livre « Etre ici pour un ailleurs » pour raconter « non pas la misère mais la réalité que vivent ces gens, leurs préoccupations pas si différentes des nôtres comme donner une éducation à leurs enfants et leurs peurs, elles non plus, pas si différentes des nôtres. »

 

Brigitte RABALLAND   Fragments d'hiver en Auvergne

Photographe amateur, Brigitte fait partie du Photo club les Cheminots à Clermont-Ferrand. Elle a présenté à de nombreuses expositions dont une participation au festival Phot’Aubrac.

Elle présente son expo à la manière d’une musicienne : « Couvrez-vous ! Enfilez doudoune, bonnet, gants, chaussez-vous pour le froid, je vous emmène en voyage dans un monde blanc. Un monde où la neige, le brouillard et le vent se conjuguent pour dessiner le paysage à la pointe fine à peine trempée dans l’encre. Un monde où les bruits sont différents, le silence aussi. Musicalité subtile et cristalline. Avez-vous déjà entendu le friselis des grains de neige qui courent sur la glace ? Avez-vous déjà écouté le chuchotement des flocons de neige ? Ils sont le chant du silence de ces jours blancs lorsque les vents violents chargés de neige s’apaisent, se taisent … Mes photos se veulent invitation.

Laissez-vous saisir par les sensations, par l’émotion. Accompagnez-moi et découvrez ce qui me touche, que je souhaite partager dans un échange visuel pour un ressenti à fleur d’image. »

Son expo, celle d’une auvergnate, fait écho à celle de Dominique Morel, Flocons d’Aubrac, un breton qui découvre l’Aubrac en hiver.

             en savoir + sur le festival Phot'aubrac